Sections Cantonales

Pour assurer efficacement la défense de ses membres, l'OREF, qui est une structure romande, comprend des sections cantonales.

Du fait d’une plus grande proximité tant avec ses membres qu’avec les autorités fiscales, les sections cantonales sont à même de remplir un rôle d’interlocuteur et d’intermédiaire privilégié.

Les relations des sections cantonales avec les autorités fiscales sont entretenues tant sur le plan technique que sur le plan relationnel. 

Sur le plan technique, ces relations prennent la forme de rencontres périodiquement  organisées par les sections cantonales lors desquelles les autorités fiscales ont l’occasion de venir présenter aux membres des sujets d’actualité, que ces sujets soient liés à l’entrée en vigueur de nouvelles dispositions ou plus simplement à l’évolution de la pratique.

Par ailleurs, conscientes que la qualité des relations existant entre les administrés, respectivement leurs mandataires, et les autorités fiscales est essentielle, les sections cantonales entretiennent un contact régulier avec les autorités fiscales et organisent des rencontres bilatérales.

 Dans ce cadre, l’objectif est de discuter ouvertement des éléments qui pourraient, aussi bien du point de vue des mandataires que de celui des autorités fiscales, contribuer à maintenir voire améliorer la qualité de ces relations.

oref
TOP